La Ronde de Crussol racontée par Leïla – 10 Septembre 2017

Classé dans : Compétition, Trail | 0

« On fait pas grand chose seule ! »
Pas partie pour refaire une course un jour, mes chères amies de l’extrême m’ont
encouragé à partager ce moment avec elles…
Il y a un an, coincée dans le lit par une hernie, j’avais le moral au ras les baskets, baskets
que j’enfilais d’ailleurs comme une petite vieille pendant quelque mois, puis peu à peu, le
sport est redevenu possible ; plus modéré et avec des étirements réguliers mais je jurais
que jamais plus je ne ferai de course ; phobique de l’hernie et sachant très bien que mon
attirance pour me dépasser en compétition pourrait me jouer un mauvais tour…
Pourtant, l’entrain de ces merveilleuses petites dames, le soutien de mon chéri, et les
dernières escapades dans les Pyrénées se sont combinées pour me lancer dans cette
course à nouveau !
Il n’y avait aucun objectif de performance ou de calcul, juste de rester ensemble, voir de
papoter pour une fois qu’on était toutes réunies pour notre propre plaisir ! Personne ne
voulait se faire mal, on était toutes en mode détente …MAIS …Sarah s’est mise à nous
faire croire qu’on était en train de courir l’utmb et alors mes jambes se sont
envolées…ma fille qui m’attendait sur le parcours avec sa mami, les copains que j’y
retrouvais entrain de se dépasser pour tenir la cadence, mon corps qui me disait « aller,
fais moi confiance tu sais comment me ménager un peu plus cette fois »…le coktail était
là !
Voilà les pensées qui m’ont guidées : Se préserver dans la montée de crussol avec la
technique du tracteur (merci papa), la respiration profonde du yoga apprise sur cette
convalescence… puis le plaisir de la descente en mode deltaplane (merci julien) qui a été
possible cette fois sans déclencher la douleur de « l’essuie glace » ! (Merci les étirements
et la genouillère ! et mon ostéo)
L’énergie ressentie tout au long de la course reste en moi ; c’était top d’être à côté de
tout ces gens en mouvement, de savoir mes amies derrières qui allaient peut-être me
rejoindre…l’attente de faire parler un peu d’outdoor en tentant une belle course…
Merci les copines de m’avoir mis le feu au jambes et permis ces belles rencontres
imprévues avec moi-même et les autres (merci à vous Mr le doyen qui avait fait mon
lièvre et m’avait distraite de ma fatigue en faisant des cascades au milieu des
arbres…PS : Sarah aimerait vous rencontrer, j’en suis sûr !)…
Qu’est-ce que j’aime ces dingues de filles qui papotent !
Une pensée pour ceux et celles qui ne peuvent pas courir et méritent de ressentir tout ce bien-être.

A l’arrivée 3ème féminine sur le 15 Km en 1h18 !!

Ils étaient une dizaine de OUTDOOR à représenter nos couleurs sur la Ronde de Crussol

 

Laissez un commentaire